Community Manager

Bienvenue sur "Community Manager"
1ère plateforme de communication en 3.0

Je suis heureuse de vous accueillir sur mon nouveau site.
Au plaisir de vous lire.

Cordialement,


Emmanuelle VUE (alias: VendrediEtMoi)
Votre nouvelle Community Manager Professionnelle
- Conseil en relation publique et communication

N° SIRET: 490 088 184 / N°APE: 7021Z

Tél: +33 360 111 218
Mail: vendredietmoi80@yahoo.fr
Site et plateforme web: http://community-manager.monempire.net
Community Manager

Réseau social officiel des Community Managers. Communauté officielle de @VendrediEtMoi




est estimé à:
• € 28.309,17 •

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Informations et contact

Vous avez besoin de:
- eCommunication ?...
- eMarketing ?...
- eRéférencement ?...
- eRéputation ?...

Contactez votre nouvelle
"Community Manager professionnelle"

Prenez rendez-vous avec:

Emmanuelle VUE
(alias: VendredidEtMoi)

Tél:
+33 360 111 218

Mail: vendredietmoi80@yahoo.fr

Partenaires @VendrediEtMoi





Planning @VendrediEtMoi

Chaque mardi

De 8h30 à 10h00
VendrediEtMoi Club

De 18h30 à 23h30
Business Au Stade De France

Chaque jeudi

De 18h00 à 20h00
VendrediEtMoi Afterwork

De 20h00 à 23h30
Student Network

De 23h30 à 3h00
Student Party

Chaque vendredi

De 20h00 à 23h30
Network Pro

De 23h30 à 3h00
Les Pros se lâchent

Chaque année

Le 24 Décembre à 18h00
Papa Noël arrive

Le 31 Décembre à 20h00
Bonne Année

Evénements en partenariat avec l'association loi 1901:
AMIENS FAN CLUB

@VendrediEtMoi #VendrediEtMoi #CommunityManager : #Histoire d'une #cité #abandonnée en 1985

Partagez
avatar
VendrediEtMoi

Messages : 490
Date d'inscription : 27/09/2014
Age : 46
Localisation : Amiens - France
15102014

@VendrediEtMoi #VendrediEtMoi #CommunityManager : #Histoire d'une #cité #abandonnée en 1985

Message par VendrediEtMoi

EPECUÉN : LA VILLE ENGLOUTIE


Nous avons découvert le travail de Romain Veillon grâce à sa série sur Bouzloudja, un vestige communiste. Or ce photographe est également, qui s'est notamment passionné pour notre patrimoine oublié, laissé à l'abandon, s'est également rendu en Argentine pour découvrir la cité Epecuén - dévorée par les eaux en 1985. Il nous raconte son périple, son projet et sa démarche.


" Je suis parti deux semaines en Argentine, et Epecuén fut le premier arrêt de mon voyage. Cela faisait longtemps que je souhaitais m'y rendre, j'avais découvert ce lieu grâce à un reportage qui suivait le parcours de Pablo Novak, le seul habitant à être retourné vivre dans sa ville natale quand l'eau a commencé à se retirer. J'étais fasciné par cette ville qui avait été engloutie par les eaux et qui avaient forcé les habitants à fuir abandonnant tout derrière eux. Aujourd'hui, l'eau est en train de définitivement partir, faisant émerger une multitude de souvenirs et objets qui étaient prisonniers du lac depuis 30 ans. Comme le lac qui borde la ville est extrêment salin (comme la mer morte), tous les vestiges que nous découvrons sont blancs, pétrifiés par le sel. Ce qui donne des images incroyables où les arbres ou maisons blanches se reflètent dans l'eau faisant penser à de vieilles ruines de cité grecque. On se prend à imaginer quelle pouvait bien être la vie des habitants de la ville il y a plus de trente ans et la force de caractère qu'il a fallu avoir pour tout recommencer à nouveau après avoir tout perdu.


Je suis donc resté quatre jours là bas pour photographier Epecuén avant de poursuivre mon voyage. Cette série s'inscrivait parfaitement dans ma démarche d'immortaliser un patrimoine oublié à l'histoire unique. Je recherche à chaque voyage des lieux abandonnés par l'homme où la nature reprend le dessus et met en exergue la difficulté que peut rencontrer une population à perdurer dans un environnement hostile. Il y a comme une sensation d'intemporalité qui se dégage de ses endroits comme si le temps suivait son propre cours. Se retrouver complètement seul à explorer une ville fantôme à l'atmosphère post apocalyptique extraordinaire fut quelque chose de très fort. Cette expérience me donne encore plus envie de continuer à voyager à la rencontre de témoignages et souvenirs d'époques révolues, et qui renvoient forcément au monde dans lequel on vit. Il est vital aujourd'hui de réussir à vivre en harmonie avec l'environnement qui nous entoure et non en opposition comme ce fut le cas à Epecuén. Derrière chaque ville abandonnée se cache un échec et des erreurs dont il faudrait s'inspirer pour ne pas les répéter."... diaporama sur le site novaplanet

http://www.novaplanet.com/novamag/galerie-epecuen-la-ville-engloutie

#hastag1 @VendrediEtMoi #VendrediEtMoi #FranceActualité #Picardie #Somme #Amiens
#hastag2 #Google #Yahoo #Bing #TMCWeb3
#hastag3 #VilleEngloutie #photo #apocalypse
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking


    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 16:23